La SEM VALLOIRE investit 1 M€ pour transformer son business model


La SEM VALLOIRE investit 1 M€ pour transformer son business model

Les changements importants des comportements des consommateurs ces dernières années ont entrainé une modification de la stratégie marketing des Entreprises. La Société d’Economie Mixte (SEM) VALLOIRE (73), structure mi-publique, mi-privée, consciente des nouveaux enjeux, a mis en place, étayée d’une étude de marché et d’une importante réflexion sur 2 ans menée avec son Comité de Direction, une «ROAD MAP» visant à identifier les enjeux, les objectifs et moyens de développement, dans le cadre d’un business model innovant.

 Elle vient ainsi d’investir 1M€ dans l’appropriation d’un nouveau métier… Enquête…

 Une société de transports par câbles qui mute en une société de loisirs…

« Aujourd’hui, le client vient en montagne avec de nouvelles aspirations. Nous pourrions résumer en l’adage : l’hiver, « le tout ski, c’est fini », sans le ski, tout est fini » ; l’été, les activités de randonnées en montagne ne suffisent plus pour satisfaire aux attentes des consommateurs » explique Jean-Marie MARTIN, PDG de la SEM VALLOIRE. Les clients recherchent de plus en plus d’activités pluridisciplinaires, attractives et accessibles à toute la famille.

Forte de cette prise de conscience et d’une étude marché très pointue sur les perspectives d’évolution des sociétés d’économies mixtes, la SEM VALLOIRE s’est ainsi engagée dans un plan d’investissements de 28M€ sur 10 ans, visant à faire muter son métier et son activité d’une « société de transports par câbles » à une société d’activités de loisirs, structurée en 3 départements stratégiques, marketing, digital et industriel.

… et se diversifie dans son offre d’activités estivales avec 2 innovations cet été

Tout a commencé par l’activité de Tyrolienne, une initiative lancée par un des pisteurs de la SEM VALLOIRE, dont l’objectif fut d’équiper un câble au-dessus d’un lac à 1 800 mètres d’altitude, dans les conditions de sécurité optimales… Challenge relevé puisque depuis 2017, ce sont plus de 1 000 personnes qui ont expérimenté l’aventure de « Tarzan »…

 Cet été, la SEM VALLOIRE rivalise d’imagination pour offrir un bouquet d’activités innovantes et ludiques : pêche, airbag, bar piscine, patinoire, Alp’ de Zélie, tennis, golf, tir à l’arc, Valform’, remontées mécaniques VTT et piétons, big air bag, bouées géantes, katapults… et nouveau cette année, les activités de Mountain Karting et Benji Ejection. Le « Mountain kart » permet de dévaler la montagne avec un kart équipé de 3 roues et un système de freinage approprié ; le Benji Éjection, saut à l’élastique inversé garantit aux amateurs de sensations fortes des accélérations jusqu’à 3 G, en moins de 2 secondes, en toute sécurité.

Cette diversification permet également d’améliorer la rentabilité des investissements sur la saison d’été.

 Mutation de la SEM Valloire vers la digitalisation

Nouveau : la création d’un pass loisirs électronique

« La création d’un pass loisirs électronique permet aux touristes de la station d’accéder librement à la piscine, à la patinoire et aux remontées mécaniques » poursuit Jean-Marie MARTIN. Il intègre un portefeuille électronique rechargeable (en ligne et en caisse) pour acheter une montagne d’activités ludiques. Le e-Pass Loisirs ce sont ainsi deux bons plans regroupés sur une carte unique (identique à un forfait de ski). En réservant un logement portant le logo e-Pass Loisirs, les clients peuvent bénéficier d’un abonnement avec accès libre à la piscine, la patinoire et aux remontées mécaniques.

 Un plan d’investissement de 28 millions d’euros sur 10 ans

Décembre 2017 : la SEM VALLOIRE lançait la 1ère étape de son Business Plan d’investissements, avec l’équipement d’un nouveau matériel de neige de culture, soit l’équivalent de 4M€. D’ici à 2025, elle prévoit d’investir encore 24M€ , répartis à la fois en moyens industriels, marketing et digitaux.

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0