Auvergne-Rhône-Alpes : le chèque énergie arrive dans les boîtes aux lettres

Auvergne-Rhône-Alpes : le chèque énergie arrive dans les boîtes aux lettres

Dans la région, 370 600 ménages les plus modestes ont reçu entre le 2 et le 15 avril leur chèque énergie par courrier. Ce dispositif, qui remplace définitivement les traditionnels tarifs sociaux, peut être utilisé comme titre de paiement pour régler les dépenses d’énergie mais peut également aider à financer certains travaux de rénovation énergétique dans les logements. Ce sont près de 4 millions de foyers qui sont concernés en France.

Un meilleur ciblage des foyers en difficulté
Après deux années d’expérimentation dans 4 départements, le chèque énergie est généralisé en 2018. D’un montant moyen annuel de 150 euros, celui-ci n’est pas attribué en fonction de la qualité du logement ou de la situation géographique mais bien destiné aux ménages ayant un revenu fiscal limité à un certain plafond (revenu fiscal 2016, déclaré en 2017, ne dépassant pas les 16 170 euros pour un couple avec deux enfants et 7 700 euros pour une personne seule). La prise en compte du critère revenu, permet en effet un meilleur ciblage des ménages les plus en difficulté.

Une déduction de la facture
Le chèque ne peut être encaissé en banque. Les bénéficiaires peuvent ainsi déduire la somme attribuée des factures de gaz et d’électricité directement en ligne (cette somme varie de 48 à 227 euros). Celui-ci peut également être envoyé directement au fournisseur d’énergie, qu’importe le mode de chauffage, fioul, gaz, électricité, granulé,… Le fournisseur, une fois enregistré sur l’Espace Professionnel, peut ensuite se faire rembourser par virement sous un délai de quelques jours. S’agissant des travaux énergétiques, isolation des murs, toits, remplacement des fenêtres, ces travaux doivent être réalisés par des professionnels certifiés « Reconnus Garant de l’Environnement » (RGE) pour être éligibles à la prise en charge par Chèque Energie.

Du papier sécurisé
Imprimé sur du papier sécurisé, le chèque est difficilement falsifiable. En cas de copie, photocopieur, scanner, le mot « copie » apparaît sur le document. Pour les démarches en ligne, un code à gratter à usage unique ne doit pas être découvert. Le chèque est en complément, accompagné d’une attestation qu’il faut transmettre aux fournisseurs d’énergie. Cette attestation permet de bénéficier des droits historiques liés au dispositif comme la gratuité de la mise en service en électricité et gaz naturel lors d’un emménagement, l‘absence de frais en cas de rejet de paiement, l’interdiction de réduction de puissance pendant la trêve hivernale ou l’abattement de 80% sur la facturation d’un déplacement en cas de suspension de fourniture justifiée par un défaut de paiement.

Ardèche, territoire d’expérimentation
Les équipes d’EDF connaissent bien le dispositif car elles ont participé à l’expérimentation lancée en mai 2016 en Ardèche. Les conseillers solidarité ont co-construit le dispositif avec les partenaires sociaux en privilégiant la simplicité d’utilisation et en mettant en avant les protections nécessaires pour les familles les plus démunies. En vue de cette généralisation, EDF a formé ses 5000 conseillers clients à ce mode de paiement et a fait appel à ses partenaires historiques du territoire. Les structures partenaires et principaux relais d’information d’EDF (PIMMS, Passerelle,…) et les équipes qui accueillent les appels des clients particuliers sont donc mobilisées.

Tous les renseignements sur le site : chequeenergie.gouv.fr
EDF – Chèque à envoyer à l’adresse suivante : EDF – 87 077 LIMOGES Cedex 09

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0