Classement à l’ UNESCO de la Chaîne des Puys

Classement à l’ UNESCO de la Chaîne des Puys

Après deux tentatives infructueuses, la Chaîne des Puys – Faille de Limagne est devenue  à Manama (Bahreïn) le 44e bien tricolore à être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le premier dans la catégorie bien naturel de la France métropolitaine.

Jamais deux sans trois. Cette fois-ci, la troisième tentative aura été la bonne. Réunie ce lundi matin à Manama (Bahreïn), la 42e session du comité du patrimoine mondial de l’UNESCO a délivré le précieux sésame après quatre jours d’examens des différentes candidatures.

L’instance a salué le travail scientifique effectué pour corriger les quelques divergences qui avaient poussé à deux reprises (2014 à Doha et 2016 à Istanbul) le comité à demander le renvoi du dossier auvergnat. En effet, l’ONG avait jugé que le critère de « beauté naturelle » n’était pas clairement rempli ainsi que l’absence d’unicité des caractéristiques de la Chaîne.

L’Union Internationale pour la Convention de la Nature (U.I.C.N) avait rendu en mai dernier son onction pour la troisième candidature du site. Elle avait estimé que le site illustre de manière exceptionnelle le phénomène de rupture continentale, ou rifting, qui est l’une des cinq principales étapes de la tectonique des plaques.

Encore fallait-il l’aval du comité de l’UNESCO. C’est désormais chose faite.

Le 6e site UNESCO régional

Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes n’a pas manqué de se féliciter de cette inscription.

« L’Auvergne fait une nouvelle fois rayonner l’ensemble de la grande Région. En tant que Président de la plus grande terre volcanique de France, l’inscription de la Chaîne des Puys – Faille de Limagne au patrimoine mondial de l’Unesco est une fierté pour tous les habitants de notre région. Un vrai plus qui démontre l’attractivité de notre territoire. Bravo au département du Puy-de-Dôme ». Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Pour rappel, la Chaîne des Puys est un ensemble de 80 volcans, situés dans le parc naturel des volcans d’Auvergne et âgés de 8 400 à 95 000 ans. Ils se distinguent sous trois formes : cône, dôme ou en maar. La Faille de Limagne, vieille de 35 millions d’années, descend jusqu’à 3 000 mètres dans les entrailles de la Terre. Le bien naturel primé s’étend sur 30 kilomètres de long, avec une superficie de 24 000 hectares.

Le premier bien naturel de France métropolitaine à l’UNESCO

Viscéralement attaché à son territoire, Brice HORTEFEUX, Vice-président délégué à l’Aménagement du territoire et à la Solidarité avec les territoires auvergnats, rappelle le long combat mené pour y parvenir.

« Je me réjouis de cette labellisation que j’ai toujours soutenue en tant que Vice-Président du Conseil Régional et Président de Vulcania. Le Puy-de-Dôme avait déjà obtenu le label « Grand Site de France ». C’était une première étape d’un long travail collectif mené aux côtés du Département. Ce sera une chance pour le tourisme et pour l’Auvergne et plus globalement pour l’ensemble de la grande Région puisque la Chaîne des Puys / Faille de Limagne devient ainsi le 6e site UNESCO Régional », précise Brice HORTEFEUX

Une inscription qui aura, à coup sûr, de nombreuses retombées économiques et touristiques positives pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

« L’inscription de la Chaîne des Puys- Faille de Limagne au patrimoine de l’UNESCO est un formidable vecteur du développement touristique de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Cela va renforcer l’attractivité de ce lieu naturel exceptionnel, paysage emblématique du parc naturel régional des volcans d’Auvergne. Je m’en réjouis d’avance ». Nicolas Daragon, Vice-président délégué au Tourisme et au Thermalisme

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0