Coopération internationale UN BILAN RESOLUMENT POSITIF POUR LE PROJET BIOXCLUSTERS PLUS COORDONNE PAR LYONBIOPOLE

Coopération internationale UN BILAN RESOLUMENT POSITIF POUR LE PROJET BIOXCLUSTERS PLUS COORDONNE PAR LYONBIOPOLE

Les partenaires du projet : Biocat (Catalogne), BioM (Bavière), BioPmed/Bioindustry Park Silvano Fumero (Piémont) et Lyonbiopôle (Auvergne-Rhône-Alpes, coordinateur du projet) ont mené à bien de nombreuses actions durant ces deux années. Leurs résultats, tangibles et prometteurs, ont permis de déployer une stratégie commune de soutien et d’accélération à l’internationalisation des PME.

Une visibilité accrue des PME européennes à l’international Les activités ont concerné en particulier 7 marchés cibles : le Japon, les US, le Brésil, la Chine, la

Corée du Sud, le Canada et l’Australie, autour de 3 axes prioritaires :
1) Renforcer la visibilité de l’alliance et de ses PME en Europe et au-delà ;
2) Renforcer les relations avec les pays cibles en identifiant des portes d’entrée clés ;
3) Mettre en place des outils communs pertinents et adaptés aux besoins des PME européennes sur ces marchés.

Ainsi les partenaires ont travaillé sur la définition d’une véritable stratégie marketing comprenant des messages clés et l’utilisation d’une identité visuelle forte basée sur leur première collaboration bioXclusters (2012-2014). Son objectif: être visible auprès des partenaires hors Europe pour bâtir des collaborations et également agir comme porte d’entrée vers l’Europe.

La signature de 8 accords de coopération internationale
La mission du métacluster « bioXclusters plus » a ainsi été de signer des accords de partenariats dans des pays clés avec des clusters ou parcs scientifiques afin de mettre à disposition des PME des ressources compétentes pour faciliter leur accès marché.

Cette démarche a abouti à la signature de 8 accords de coopération (Wistar Institute US, Biominas et Cinnamed Brésil, Fenglin Group Chine, Health Industries South Australia – HiSA, Osaka Bio Headquarters Japon, ToHealth – Toronto Canada, Chuncheon Park Corée du Sud).

Chacun de ces partenaires s’est engagé à agir en tant que porte d’entrée pour les PME européennes en offrant des services tels que le soutien sur les questions réglementaires, aide à la recherche de partenaires technologiques ou commerciaux, soft-landing.

Au total, 21 sociétés membres des clusters de l’alliance ont été accompagnées par les partenaires hors Europe au cours des deux années écoulées. Les PME membres ont également bénéficié d’outils mis à disposition par bioXclusters Plus tels que des rapports marchés, des webinars, 4 évènements de partnering, dont un évènement à Osaka qui a réuni près de 150 participants et une rencontre avec un grand groupe pharma américain.

En dépit de la fin du projet, les clusters de l’alliance souhaitent poursuivre et pérenniser leur collaboration et donner l’opportunité à leurs PME de bénéficier d’outils mutualisés pour l’international.

C’est ainsi que dès aujourd’hui, Lyonbiopôle met son expertise au profit de son nouveau projet européen MAGIA, dont l’objectif est de soutenir l’internationalisation des PME du secteur des Technologies Médicales.

A propos de bioXclusters Plus : Le projet européen bioXclusters Plus – The European Strategic Cluster Partnership (ESCP) on Personalised Healthcare – coordonné par Lyonbiopôle, regroupe 3 autres clusters partenaires : Biocat (Catalogne), BioM (Bavière), BioPmed/Bioindustry Park Silvano Fumero (Piémont), et offre un point d’entrée unique sur le marché de la santé en Europe.

bioXclusters Plus représente près de 3300 PME innovantes autour de la santé personnalisée développant des technologies de pointe (principalement sur les sujets de l’oncologie, les maladies cardiovasculaires, inflammatoires, infectieuses et neurologiques).

bioXclusters Plus a été sélectionné par l’Union européenne dans le cadre du Programme COSME en janvier 2016. Son ambition est d’offrir aux partenaires étrangers une porte d’entrée sur les compétences présentes en Europe et en retour développer des partenariats clés sur ces marchés lointains afin de renforcer les collaborations au bénéfice des PMEs européennes.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0