Le Grand Son 2018 : les retombées économiques d’un festival de musique en moyenne montagne

Le Grand Son 2018 :  les retombées économiques d’un festival de musique en moyenne  montagne

Le Grand Son, un festival de musique qui fête cette année sa 31e édition à St Pierre de Chartreuse, station de moyenne altitude (900m) située entre Grenoble, Chambéry et Voiron.

Ses débuts
En 1988, un groupe d’amis chartroussins souhaite rendre hommage à Jacques Brel dont la résidence secondaire se trouvait à à St Pierre de Chartreuse.
Le festival « les Rencontres Brel » nait. Au programme des artistes toutes générations viennent chanter des reprises de Jacques Brel sur la place du Village. Quelques centaines de festivaliers se pressent pour assister à cet événement.

Des artistes de toutes générations
Parmi les plus connus :
ABD al Malik, Daniel Guichard, Dany Brillant, Debout sur le Zinc, Didier Super, Fatals Picards, Jane Birkin, Juliette Greco, La Grande Sophie, Grand Corps Malade, Louis Chedid, Michel Fugain, Michel Jonasz, Pierre
Perret, Sinsemilia, Stupeflip, TRUST, Vianney, Dub Inc., Thomas Dutronc, Vincent Delerm, Zaz, Zebda…

Une évolution et des retombées économiques fortes
Evolution artistique oblige, le festival change de nom et devient « le Grand Son », nom de ce sommet qui domine la place de St Pierre de Chartreuse. Aujourd’hui le Festival c’est :
– 4 soirs de musique
– 4 artistes / soir sous chapiteau (concerts payants)
– 4 artistes/ soir sur scène découverte (concerts gratuits)
– 14 819 entrées payantes*
– 38 200 visiteurs uniques (concerts payants et gratuits) soit une hausse de fréquentation de +118% pour ce village de 1000 habitants*
– 624 nuitées à St Pierre de Chartreuse et au Col de Porte (à10 km) : 108 pour les artistes, 281 pour les salariés/stagiaires/techniciens et prestataires et 235 pour les bénévoles
– 2300 nuitées pour les festivaliers soit une hausse de +73%*
– et une retombée économique de près d’1 000 000 d’euros pour le territoire*

* Chiffres de l’édition 2017 – Etude réalisée par Isère Tourisme

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0