Haute-Savoie, un « Living Lab » grandeur nature !

Haute-Savoie, un « Living Lab » grandeur nature !

Par Guy METRAL, Président de la CCI Haute-Savoie

Il y a quelques jours s’est déroulé le Consumer Electronics Show à Las Vegas et cette année encore, les entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes présentes au CES constituaient la plus importante délégation française de ce qui est devenu le premier salon mondial consacré à l’innovation « grand public ».

La Région compte en effet aujourd’hui l’une des plus fortes concentrations de Jeunes Pousses, dans un pays où 20% des SAS qui se créent sont des Start-Up en puissance. La Haute-Savoie n’est naturellement pas en reste et des entreprises comme AirNodes, Funky Sound, In&Motion, Helite, Joy, Miliboo ou encore Oekon ont démontré lors des précédentes éditions du CES tout le potentiel de leurs innovations, certaines ayant d’ailleurs été récompensées par un ‘’CES Innovation Award’’.

Ici comme ailleurs, l’écosystème Start-Up est en pleine expansion : incubateurs, tiers-lieux spécialisés (qu’il s’agisse de pépinières, de Fab Labs, de Living Labs…) publics, privés -voire implantés au sein de grandes entreprises- côtoient des structures comme CITIA, French Tech in the Alps ou encore Digital League ainsi que des écoles liées au digital, dans une approche rythmée par l’organisation d’événements dédiés aux Jeunes Pousses comme le Start Up Weekend, les hackhatons, etc…

L’Etat soutient également l’entreprenariat innovant par le biais de BPIfrance notamment, la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est également saisie de la question (Concours Start Up, Ambition Start Up, Incit’Financement), tout comme les collectivités avec le déploiement d’une démarche « Territoires intelligents » sur Annecy et son agglomération ou encore sur le Pôle Métropolitain du Genevois français.

Dans le même temps, les banques investissent le créneau (la Filière Up de la BPAuRA ou encore l’Agence de l’Innovation et l’incubateur Fintech pour la CERA) occupé également par les plateformes de crowdfunding ou d’equity.
Et pourtant, le taux d’échec post-création des Start Up reste élevé, le ciblage des pépites potentielles est compliqué, la lisibilité des dispositifs d’appui n’est pas optimale et les dirigeants de ces entreprises peinent encore à convaincre les financeurs « classiques » de les soutenir dans leur phase de croissance exponentielle.

Face à ce constat, l’esprit innovant et collaboratif inhérent à la Haute-Savoie trouve tout son sens. C’est en tout cas le pari que fait la CCI Haute-Savoie qui a formalisé début 2018 une offre Start Up s’inscrivant naturellement dans une logique concrète du « faire », mais aussi et surtout du « faire avec ».
Ainsi, les prestations existantes de la CCI pouvant répondre aux besoins spécifiques des entreprises à potentiel ont été reformatées et repositionnées dans un schéma global complété par les actions pilotées par l’écosystème Start Up haut-savoyard. De même, à côté des cursus en apprentissage proposés par CCI formation Digital, nous participons au Campus numérique mis en place par French Tech in the Alps avec l’aide de l’Etat et de la Région ; la CCI est également partenaire de l’incubateur d’OSV dédié aux industries de l’outdoor.
Et cette recherche de complémentarité, au bénéfice des Jeunes pousses, peut et doit être déployée au-delà de notre seul territoire, un sujet comme la mise en place d’un accélérateur ne pouvant s’envisager qu’à l’échelle du Sillon alpin.

Ce n’est en effet que grâce à ces synergies et à cette fertilisation croisée, à l’image de ce qui se passe dans les Living Labs, que l’écosystème haut-savoyard pourra accompagner ses Start Up pour en faire des pépites et même des licornes.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0