INDUSTRIE : Un tassement de l’activité qui reste bien orientée

INDUSTRIE : Un tassement de l’activité qui reste bien orientée

Le niveau d’activité de l’industrie reste élevé malgré un tassement ; le taux moyen d’utilisation des capacités de production (à 86,63%) est stable, dans la continuité de 2017. Cette stabilité se retrouve dans les carnets de commandes France, alors que les carnets étrangers sont bien orientés. Zoom sur le décolletage : après une très forte progression durant le 1er quadrimestre (+7,1% pour les chiffres d’affaires par rapport à 2017), le secteur connait lui aussi une stagnation mais à un niveau élevé.

COMMERCE EXTERIEUR : Des niveaux « records » au 1er trimestre
Au 1er trimestre 2018, le montant des exportations a enregistré une hausse de 1,9% par rapport à la même période 2017, pour se situer à 1,450 milliards (niveau jamais atteint pour un 1er trimestre), tout comme les importations qui progressent de 2,4% (à 1,131 milliards), avec un solde excédentaire record de la balance commerciale de 319 millions d’euros.

COMMERCE : Des niveaux d’activité contrastés
Après un léger rebond, la situation est en repli pour les commerces de détail : la tendance à l’amélioration dont bénéficiait l’alimentaire depuis le 3ème trimestre 2017 s’est inversée, les niveaux d’activité sont toujours insuffisants pour l’équipement de la personne et l’équipement de la maison est en retrait, après une légère progression début 2018. A l’inverse, la santé-beauté s’inscrit dans la stabilité avec une situation qui s’améliore sur la durée et la branche culture-loisirs-cadeaux confirme la progression enregistrée depuis mi- 2017.

TOURISME : Un début de saison en demi-teinte
Un démarrage poussif pour cet été 2018 avec des premiers résultats mitigés pour les hébergements comme les activités, aussi bien dans les secteurs de montagne que les bords de lacs. Les taux d’occupation sont stables pour les hôtels (63%) et les hébergements collectifs (43%), mais en baisse pour les campings (28% ; -9 points), les meublés (20% ; -7) et les gîtes (61% ; -5). Il faut toutefois rappeler que cette période ne représente en moyenne que 8% des nuitées estivales.

AGRICULTURE : Une bonne conjoncture
La production laitière est très élevée (+7% par rapport à la moyenne quinquennale) et le trimestre a été bon pour le marché des fromages, toutes appellations confondues. Les cours de la viande bovine et ovine sont soutenus. Les tendances sont stables pour les légumes, les céréales et l’arboriculture. En ce qui concerne la viticulture, la filière est toujours pénalisée par un manque de disponibilité et peine donc à répondre aux marchés.

ARTISANAT : Une situation qui s’améliore
Les indicateurs de l’artisanat confirment l’amélioration de la situation, notamment pour les entreprises artisanales du bâtiment avec une tendance vers la stabilisation. La fabrication connait un léger rebond mais avec des situations contrastées selon les secteurs, et l’activité des services se maintient d’un trimestre à l’autre. Quant aux métiers de bouche, les tendances sont mieux orientées mais l’équilibre reste fragile.SERVICES : Un niveau d’activité en progression

Globalement, l’activité des services enregistre un rebond significatif au 2ème trimestre : les chiffres d’affaires de l’immobilier progressent, mettant fin au ralentissement amorcé fin 2017. En ce qui concerne les transports, après le léger repli enregistré en début d’année, les indicateurs d’activité sont de nouveau en hausse. Quant aux services aux entreprises, les prévisions plus favorables se sont confirmées et l’amélioration observée au trimestre précédent se poursuit. Seul le secteur de la restauration connait une situation en repli.

CONSTRUCTION & LOGEMENT : Un repli pour les logements autorisés
Sur 12 mois glissants, les logements autorisés ont baissé de 14,4% (+1% pour Auvergne Rhône-Alpes), alors que les logements commencés progressent de 8,9% (+3,3% pour AuRA). A l’inverse, les locaux d’activité autorisés augmentent de 11% (+31,3% pour AuRA), tout comme les locaux commencés (+38,2% contre +27,2% en Région). Après un 1er trimestre favorable, l’activité du bâtiment et des travaux publics continue sa progression à un rythme légèrement moindre mais toujours régulier.

EMPLOI : Une légère diminution de la demande d’emploi sur un an
A fin mai 2018, la demande d’emploi « Catégorie A » a diminué de 1.8% sur un an mais elle progresse de 5% par rapport au mois précédent (-3.7% et +1.1% pour Auvergne-Rhône- Alpes), avec 37 070 demandeurs. Le taux de chômage au 1er trimestre se situe à 6,6%, contre 7,9% en Auvergne Rhône- Alpes et 8,9% en France métropolitaine (soit une augmentation de +,03 points qui se retrouve également au niveau régional et national).

Table Ronde de Conjoncture Synthèse 2ème trimestre 2018 Juillet 2018
Document réalisé en collaboration avec la Chambre d’Agriculture-CER, MEDEF HAUTE- SAVOIE/Chambre Syndicale de la Métallurgie, le SNDEC, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, BTP 74, Savoie Mont Blanc Tourisme, la Banque de France, Unité Territoriale/Direccte, Pôle Emploi Haute-Savoie, l’URSSAF, la DGFIP, la
DDT, la Direction Régionale des Douanes.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0