LOU Rugby: l’immobilier pour financer les activités sportives

LOU Rugby: l’immobilier pour financer les activités sportives

En 2007, à la demande des collectivités et de ses actionnaires, GL events entre au capital du LOU Rugby.
A l’époque au Stade Vuillermet, le LOU déménage au Matmut Stadium à Vénissieux en 2011, dans un stade de 12 000 places, construit et financé par le LOU Rugby et GL events. Puis rejoint le Matmut Stadium à Gerland en 2017 dans le cadre d’un bail emphytéotique de 60 ans, à la demande de la Ville de Lyon, suite au départ de l’Olympique Lyonnais à Décines. Ayant engagé depuis, plusieurs dizaines de millions d’euros dans l’exploitation du club déficitaire, GL events investit alors en moins de 14 mois près de 40 millions d’euros pour remettre ce stade classé en état et lui permettre de recevoir décemment ses spectateurs et ses partenaires à l’occasion des matchs.
L’ensemble de cette opération a été rendu possible sans aucun financement public et a été financé exclusivement par le LOU Rugby et GL events. L’activité du LOU Rugby étant celle d’un club sportif de haut niveau et son métier
n’étant pas de gérer un dossier immobilier, il a confié à la Foncière Polygone le soin de concevoir puis de gérer un programme immobilier « Les Jardins du LOU ». Les revenus issus, soit de la cession soit de la location de ces immeubles, seront intégralement reversés au LOU Rugby, hors 6% perçus par la Foncière, ce qui est
d’usage.
« Cela doit permettre au club de trouver un modèle économique viable, d’amortir les investissements engagés pour sa remise en état et son entretien, ainsi que les travaux nécessaire dans la durée.. Par ailleurs le LOU Rugby remercie ses partenaires et ses abonnés et spectateurs qui lui permettent de trouver un  équilibre économique. » souligne
Yann Roubert, Président du LOU Rugby

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0