La Métropole de Lyon choisit SUEZ pour l’exploitation d’Aqualyon

La Métropole de Lyon choisit SUEZ pour l’exploitation d’Aqualyon

La Métropole de Lyon accorde l’exploitation d’Aqualyon, la station de traitement des eaux usées de la Feyssine, à SUEZ, à travers la société dédiée SEQUALY. L’attribution de ce nouveau marché vient compléter les missions de gestion que SUEZ réalise pour la station depuis sa création, en 2011.

Dans le cadre de sa politique volontariste en faveur de la réduction des déchets et du développement environnemental, la Métropole de Lyon a sélectionné SEQUALY, société de SUEZ, dans le cadre de ce marché de
prestation de service d’une durée de 8 ans. Celui-ci débutera à compter du 20 octobre 2018 pour un montant de 34 396 058 €.
Maillon essentiel du système d’assainissement de l’est Lyonnais pour répondre aux besoins de l’équivalent de 300 000 habitants, cette station d’épuration, avec séchage thermique des boues, sera, à travers ce nouveau marché, productrice de biogaz réinjecté dans le réseau à partir de fin 2018.

Ce nouveau marché répond aux nouvelles réglementations environnementales en vigueur et va concrètement permettre :

  • L’injection du biogaz au réseau, générateur de recettes à hauteur de 800 000 €/an
  • La réalisation de travaux d’optimisation de la Station
  • La valorisation totale des boues dans un contexte urbain

L’offre de la société SEQUALY a notamment été sélectionnée pour les garanties apportées dans la bonne exploitation de la station et le respect des enjeux réglementaires et environnementaux. L’offre propose par exemple la mise en place de la certification ISO 55 001, l’optimisation de la gestion de la maintenance et le déploiement d’une Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO) nomade et dynamique sur l’ensemble de l’usine.

À ce jour, la Métropole de Lyon dispose de 12 stations de traitement des eaux usées dont 7 sont exploitées en régie et 5 via des marchés d’exploitation. Entre 2005 et 2014 plus de 250 M€ ont été alloués aux travaux de mise en conformité réalisés sur l’ensemble des stations. Ces investissements ont eu des résultats très positifs sur le plan environnemental : l‘amélioration de la qualité des rejets aux milieux aquatiques a été multipliée par 3 sur la pollution organique et par 4 sur la pollution azotée.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0