LA MTRL EN 2017: Chiffre d’affaires:110,7M€ Près de 200 000 contrats

LA MTRL EN 2017: Chiffre d’affaires:110,7M€ Près de 200 000 contrats

A fin 2017, le portefeuille total est constitué de 199 356 contrats pour un chiffre d’affaires de 110,7M€ (+12,2%versus 2017)   

3 grandes priorités :

-Agir et innover pour la protection sociale

-Garantir les atouts et la force d’un Groupe

-Porter un projet majeur en faveur de la Prévention

UN CONTEXTE EN CONSTANTE PRESSION

Ces dernières années, la protection sociale et plus particulièrement la complémentaire santé ont dû assumer des mutations d’origines législatives et réglementaires (renforcement des normes de conformité, de gestion et d’information, généralisation des contrats collectifs obligatoires, contrats responsables…).

La MTRL veille à la fois à l’attractivité de ses offres et à la préservation de ses équilibres financiers.

On soulignera notamment que la généralisation des contrats obligatoires collectifs ainsi que la mise en conformité des contrats responsables ont engagé des moyens de gestion significatifs et nécessaires pour assumer un travail volumineux et très formel.

« Les importantes évolutions qui touchent à nos métiers depuis plusieurs années conduisent à adapter constamment notre organisation et nos services. Les charges croissantes qui nous incombent, en lien avec la hausse naturelle et régulière de la consommation médicale, exigent une grande rigueur et des investissements rendus possibles grâce à notre force de groupe. Apte à répondre aux conjonctures et aux perspectives futures. » souligne le Président Romain Migliorini.

110,7M€ DE CHIFFRE D’AFFAIRES

La MTRL présente un chiffre d’affaires de 110,7 M€, en hausse dynamique de 12,2 % par rapport à l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires est composé à 68 % des contrats complémentaires santé individuels, à 14% de l’offre spécifique médecines complémentaires (produit Réflexe Prévention Santé) et à 18 % des contrats collectifs (entreprises).

À fin 2017, le portefeuille total est constitué de 199 356 contrats contre 187 422 en 2016 et présente ainsi une progression notable de 6,4 %.

Le portefeuille de contrats individuels complémentaire est en hausse de 14,6 % par rapport à l’année dernière, majoritairement du fait de la production élevée de contrats ACS (Aide à la Complémentaire Santé).

La MTRL fait partie de la liste restreinte des organismes sélectionnés par les pouvoirs publics pour la diffusion des contrats homologués ACS (Aide à la Complémentaire Santé).

Pour rappel, les contrats ACS bénéficient d’une aide financière de l’État.

La MTRL est la seule société du Groupe des Assurances du Crédit Mutuel à proposer cette offre.

L’ensemble des contrats commercialisés à travers les réseaux Crédit Mutuel et CIC est donc assuré par la MTRL.

Le chiffre d’affaires des contrats ACS s’élève à 26,1 M€.

Le portefeuille Réflexe Prévention Santé (RPS) vendu au travers du réseau MTRL mais également des réseaux Crédit Mutuel et CIC atteint 112 874 contrats, en hausse de 0,8 %.

Les contrats collectifs de santé complémentaire poursuivent leur progression, avec un portefeuille qui s’établit à 2 281 contrats à fin 2017 contre 2 021 en 2016 (+ 12,9 %).

ANALYSE DES RÉSULTATS DE L’EXERCICE

Comme évoqué, les cotisations perçues se sont accrues de 12,2 % en 2017 par rapport à l’exercice précédent

La MTRL a versé 90,3 M€ de prestations à ses adhérents (hors frais de gestion), contre 78,3 M€ en 2016, soit une progression de 15,4 % (+ 9,9 % en 2016).

Par ailleurs, des provisions pour sinistres à payer ont été logiquement constituées pour un montant de 14,8 M€ (contre 13,6 M€ fin 2016).

La MTRL souligne la qualité de situation de ses fonds propres (plus de 43 millions d’€ dont la valeur de réalisation est de plus de 56 millions d’€.

La MTRL présente un résultat maîtrisé. La réassurance auprès des ACM a accompagné cet exercice de façon adaptée, actant ainsi des atouts de la force de groupe

DE NOUVELLES RÉFORMES À VENIR

Les pouvoirs publics ont ainsi décidé d’engager un plan d’action volontariste en vue de modifier fondamentalement l’offre de soins et sa gestion. En insistant tout particulièrement sur l’hôpital, qui pèse pour plus de 40 % des dépenses totales de santé.

Cinq chantiers sont amorcés, portant sur les objectifs suivants :

-Améliorer la pertinence et la qualité des soins,

-Revoir les modes de financement et de tarification (en réduisant la tarification à l’activité à l’hôpital, qui atteint clairement ses limites),

-Accélérer le virage du numérique,

-Réorganiser les ressources humaines et les études de santé,

-Renforcer l’organisation territoriale de l’offre de soins.

Parmi les constats évoqués : trop d’actes inutiles notamment en secteur hospitalier (20 à 30 %), une mauvaise coordination entre médecine de ville et hôpitaux, et besoin de favoriser des filières de prises en charge hospitalières graduées en adaptant et en spécialisant les établissements, ainsi que repenser la prise en charge des maladies chroniques…

Des innovations concrètes sont également mises en avant : déploiement d’un dossier médical personnalisé (DMP) dès la fin d’année pour un meilleur suivi du patient, dématérialisation des ordonnances (fin de l’ordonnance papier), création d’un service sanitaire caractérisé par des missions de prévention exercées par les étudiants en médecine (écoles, collèges…).

Notre pays a dépensé 195 Mds€ en dépenses de santé en 2017, dont notamment 89 Mds€ en médecine de ville et près de 81 Mds€ affectés aux établissements de santé. Les enjeux de cette profonde réforme portent donc à la fois sur la maîtrise des coûts et sur une organisation profondément remaniée de l’offre de soins. À suivre…

AMÉLIORATION DE L’ACCÈS AUX SOINS : DES PROJETS POUR AGIR SUR LE RESTE À CHARGE (OPTIQUE, DENTAIRE ET AUDIOPROTHÈSE)

Une autre réforme est engagée depuis janvier 2018 concernant la mise en place dans les contrats santé de modalités encadrant les restes à charge pour les biens médicaux optique, dentaire et audioprothèses.

Les causes en sont multiples, à commencer par des bases de remboursements de Sécurité sociale très éloignées des tarifs de vente… Les contrats de complémentaire santé s’efforçant de compenser la dépense par des niveaux de prestations évoluant avec les niveaux de garanties.

Aux termes de la démarche engagée, l’objectif est de revoir les critères du contrat responsable pour intégrer les garanties exemptes de reste à charge. Pour ce faire, ces garanties bien définies s’appliqueront à un panier de prestations explicitement formel. Il sera évolutif mais ne couvrira naturellement pas toutes les dépenses. Les professionnels de santé pourront continuer à proposer des prestations hors du panier de soins, et les contrats de complémentaire santé auront également la possibilité  de disposer de contrats allant au-delà de ces conditions.

On estime à plus de 4 Mds€ les restes à charge en optique, dentaire et audioprothèse. En moyenne : 22% en optique, 25% en dentaire et 56% en audioprothèse.

L’enjeu est donc de savoir qui assumera la charge financière d’un nouveau panier de soins sans reste à payer ?

Quel sera le champ des négociations ?

Rappelons par exemple que les taxes pesant sur nos organismes atteignent 5 Mds€. Agir sur ce fardeau fiscal mérite d’être mis en exergue.  À suivre également !

LA MTRL PARTENAIRE DE VOTRE PROTECTION SOCIALE ET DE VOTRE SÉCURITÉ

Gestionnaire référent de la complémentaire santé pour les individuels et les entreprises, la MTRL a maintenu tout au long de l’exercice écoulé une dynamique de développement axée sur quatre priorités auxquelles les équipes se sont consacrées. Et elles vont continuer à le faire en 2018 :

  • Le suivi et la diffusion de contrats individuels “santé” pérennisés et innovants (remplacements, mises à jour, nouvelles souscriptions).
  • La relation commerciale de stabilisation, de fidélisation et d’extension des contrats collectifs (notamment après la phase de généralisation des contrats obligatoires en 2016). Une agence “marché collectif ” est spécialement installée au siège, 37 avenue Jean-Jaurès à Lyon. Nos atouts : la proximité, le conseil, les services proposés…
  • Le multi-équipement : c’est-à-dire la promotion de tous les contrats que la MTRL diffuse grâce à sa force de groupe et cela en complément des contrats frais de santé : protection sociale et prévoyance (décès, indemnités journalières, perte d’autonomie, garantie accidents de la vie…) et assurances de biens : automobiles, habitation.
  • Le déploiement de solutions à destination des professionnels (travailleurs non-salariés, artisans, commerçants, libéraux) pour lesquels nous disposons d’offres d’assurance et de prévoyance très performantes.

Notre réseau commercial, formé et offensif, œuvre activement sur ce marché en développement.

Ces offres, qui couvrent au juste prix la plus grande diversité de risques, contribuent au développement de l’activité de la MTRL et à consolider les liens avec nos adhérents.

Il faut constamment entreprendre et s’adapter. C’est le sens des stratégies de notre groupe et l’expression de tous les savoir-faire de la MTRL.

MUTUELLES COMMUNALES : INNOVATION, SOLIDARITÉ ET PRÉVENTION

La MTRL a œuvré à la consolidation de ses Mutuelles communales.

Rappelons qu’il s’agit, pour une mairie ou une communauté de communes, de proposer à ses habitants une offre de complémentaire santé négociée, à adhésion individuelle mais avec les avantages d’une démarche collective.

Ces contrats originaux et mutualisés répondent à leurs objectifs. À ce jour, 36 communes sont concernées et les contrats protègent déjà plus de 2 500 adhérents.

La MTRL ajoute une action distinctive et spécifique dans le domaine de la prévention et de la promotion de la santé : conférences thématiques, spectacles suivis de conférences (prévention cancers, troubles du sommeil, mémoire et Alzheimer, sport et santé…).

RÉFLEXE PRÉVENTION SANTÉ : LE SUCCÈS DU CONTRAT “MÉDECINES COMPLÉMENTAIRES”

Ce contrat hébergé par la MTRL et dédié aux médecines complémentaires a poursuivi sa marche en avant. Diffusé avec succès par les réseaux du Groupe, ce contrat continue à se développer. Il acte d’une réponse adaptée à des souhaits de soins différents et qui permet de compléter son adhésion mutuelle.

DES SERVICES POUR LES ADHERENTS

La MTRL souligne la force et l’atout majeur des services proposés aux adhérents. À la fois innovants et exclusifs :

– TELSANTÉ, notre plateforme téléphonique accessible 6 jours sur 7 et permettant de répondre à toute question, – les adresses mail dédiées pour une communication plus directe et réactive,

-Notre site Internet mtrl.fr (pour suivre vos remboursements et dossiers et obtenir des informations commerciales),

-La Carte Avance Santé (qui vous dispense d’avance des frais chez tous les professionnels de santé acceptant le paiement par carte et vous permet de gérer vos dépenses de façon économique et pratique),

– L’attestation annuelle de tiers payant,

– Nos réseaux INTEGRAL OPTIC et INTEGRAL AUDIO, le développement d’INTEGRAL DENTAIRE…

Un effort particulier portera sur le développement du numérique, axe futur du service à l’adhérent (internet, smartphone).

PRIORITÉ AU DÉVELOPPEMENT ET AU SERVICE MULTICANAL

Afin d’apporter à chacun une prise en charge rapide et satisfaisante, la MTRL propose une démarche “multicanal” également garante de la meilleure amplitude horaire possible pour nous joindre.

Trois axes illustrent cette vocation : le réseau des agences MTRL, le site Internet mtrl.fr et, désormais, MTRL Accueil, un nouveau service d’accueil téléphonique pour vous répondre et vous apporter sans délai toutes informations sur nos contrats.

L’équipe MTRL Accueil gère également la boîte mail du site internet MTRL. Pour les contacter : 04 72 70 03 70.

LA MTRL ACTEUR DE PRÉVENTION ET PÔLE MUTUALISTE SANTÉ

La prévention et la promotion de la qualité de santé sont le cœur battant de la MTRL. Ce défi nous tient particulièrement à cœur. Par les valeurs de bien-être, de responsabilité et de progrès qui caractérisent l’enjeu préventif. Et ont forgé notre parcours.

La MTRL, pôle prévention santé du Groupe Crédit Mutuel, a maintenu un important ensemble d’actions de prévention et de temps forts institutionnels.

Grâce à un réseau de professionnels de santé de tout premier plan avec lesquels la Mutuelle travaille de façon très collaborative.

Citons par exemple : les travaux très denses de la Commission prévention du conseil d’administration, la revue trimestrielle Mutuelle et Santé dédiée à l’information et à l’économie de la santé, une page Facebook MTRL axée sur les actions menées par la Mutuelle, du mécénat sportif, le soutien à la Fondation Saint Irénée, des événements santé dans le cadre des Mutuelles communales, telles que des soirées théâtre et conférences autour du sommeil ou de la maladie d’Alzheimer…

La Mutuelle multiplie les initiatives.

On peut également insister sur nos actions de dépistage des troubles de l’audition (avec notre partenaire Audika) ou de prévention de l’AVC avec NeuroCoach. Là encore, du concret pour la santé.

CONFÉRENCES, COLLOQUES… LA MTRL CRÉE L’ÉVÉNEMENT

Depuis plus de trois ans, la Mutuelle propose aussi un riche programme de réunions thématiques de prévention sur des sujets fortement axés sur les médecines complémentaires (naturopathie, auriculothérapie, diététique et nutrition, ostéopathie, sophrologie…). Un succès constant !

D’autres temps forts :

Le 7 octobre 2017, à Lyon, 7e Colloque MTRL d’économie de la santé sur le thème :

« La médecine génomique ou médecine personnalisée. Le patrimoine génétique de chacun d’entre nous bientôt à livre ouvert : que des bonnes nouvelles ? »

D’éminents participants réunis pour évoquer tous les enjeux et questionnements autour de la génétique, pour une médecine devenant plus personnalisée et sans doute plus prédictive.

En 2018, dans une démarche de groupe, la MTRL s’est associée à la Fédération du Crédit Mutuel du Sud-Est pour organiser deux grandes conférences de santé cette année à Lyon. En mars, sur le sommeil, avec le Dr Patrick Lemoine, et en octobre, sur la mémoire, avec le Dr Bernard Croisile.

UN FONDS DE DOTATION POUR L’ÉDUCATION ET LA PRÉVENTION

Au cœur de nos valeurs préventives, la MTRL et les Assurances du Crédit Mutuel ont créé un fonds de dotation pour l’éducation et la prévention hébergé par la MTRL et porté par la Mutuelle. C’est une première étape vers la création souhaitée d’une fondation.

Témoignage actif de l’engagement constant et significatif de la MTRL dans la prévention, cette structure entend répertorier, classer, archiver, protéger et valoriser le fonds documentaire considérable créé par la MTRL pour tout ce qui concerne la prévention et l’éducation de la santé (écrits, revues, vidéos, conférences, colloques, actions menées…).

Cette structure disposera d’un conseil scientifique. Elle favorisera échanges, idées et initiatives préventives et témoignera, tout en la prolongeant, de l’expérience de la MTRL, au sein du Groupe Crédit Mutuel. Des ambitions enthousiasmantes.

En illustration, on peut ajouter que l’UMGOS, ancienne structure d’action sociale émanant de la MTRL, a contribué par donation, tant au Centre Léon-Bérard qu’à la Fondation des Hospices Civils de Lyon, à faciliter l’acquisition d’équipements scientifiques de dernière génération dans la recherche et la lutte contre le cancer.

Là encore, on retrouve les valeurs de progrès constamment défendues par la MTRL.

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0