La sécurité, un nouveau secteur économique prioritaire pour la Métropole de Lyon

La sécurité, un nouveau secteur économique prioritaire pour la Métropole de Lyon

Sécurité des données, des infrastructures, des véhicules, des équipements, des personnes… la sécurité est une filière au coeur des préoccupations de la Métropole comme en témoigne 2 délibérations votées lundi dernier lors du conseil métropolitain. Elle fait même partie des 4 nouveaux « écosystèmes porteurs » du programme de développement économique 2016-2021.
En ce sens, elle soutient activement cette filière et accompagne de nombreuses structures telles que des clusters et des associations qui œuvrent pour la Recherche et la formation. L’objectif : devenir leader européen en matière de sécurité des systèmes industriels et urbains et être la métropole française la plus active dans la co-construction, le
développement et la fabrication de solutions innovantes sur ce domaine.

« La filière sécurité/cyber sécurité est stratégique pour notre territoire. Il est nécessaire de valoriser les acteurs et de développer les activités dans ce domaine pour permettre une protection optimale des biens et des citoyens sur le territoire. La Métropole de Lyon dispose de nombreux atouts avec la présence d’organismes majeurs comme Interpol, l’École nationale supérieure de la police, le laboratoire de la police scientifique et d’autres sociétés spécialisées dans les prestations de sécurité. C’est sur ces atouts que nous devons nous appuyer pour développer des solutions innovantes auprès des différents acteurs concernés, entreprises et citoyens » précise David Kimelfeld, Président de la Métropole.

Pour relever ces défis, la Métropole a acté son soutien auprès d’acteurs clés :
Une subvention de 75 000€ à l’association IU Cyber, unique cluster européen dédié à la cybersécurité des systèmes industriels et urbains, pour son exercice 2017-2018. Ce soutien permettra de mettre en oeuvre des actions d’informations auprès des opérateurs de systèmes industriels sur les menaces et les solutions déjà existantes, à promouvoir les savoir-faire des industriels et à concrétiser des projets partagés.
Un partenariat avec l’association FITS – Forum International des Technologies de la Sécurité pour le projet Campus Européen pour la sécurité intérieure et un soutien, de 22 000€ pour l’année 2017. Ce campus a pour vocation de rapprocher les principaux acteurs de la sécurité, publics et privés, autour d’une plate-forme de partage qui donne accès à des structures pédagogiques, de l’hébergement etc.

En 2017, la métropole a également soutenu d’autres acteurs tels que le cluster EDEN, positionné sur la défense, la sécurité et de la sûreté, le pôle de compétitivité LUTB, dédié aux systèmes de transports collectifs de personnes et de marchandises en milieu urbain, dont un de ses axes de  recherche s’intitule « sécurité et sureté ».

Une vraie dynamique enclenchée par la Métropole autour de la sécurité

Avec plus de 26 000 emplois comptabilisés au sein de la Métropole dans cette filière (hors défense) dont plus de 17 000 dans le secteur privé, la sécurité / cybersécurité est un véritable enjeu stratégique pour les entreprises métropolitaines, qu’ils s’agissent de grands groupes ou de PME.
En matière de sécurité des systèmes industriels et urbains, la Métropole se différencie et multiplie le développement de solutions en faveur de la sécurité :
– des citoyens dans l’environnement urbain
– de la mobilité et des systèmes de transport urbains
– des bâtiments et des réseaux urbains
– des équipements et procédés industriels
– des équipements personnels, connectés et/ou intelligents
– sanitaire
De nouveaux partenariats sont imaginés comme par exemple par la mise en place de projets collaboratifs avec l’Institut de Recherche Technologique (IRT) SystemX, nouvellement implanté sur le territoire, ou avec l’Université
de Lyon.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0