Auvergne-Rhône-Alpes confirmée Région la mieux gérée de France

Auvergne-Rhône-Alpes confirmée Région la mieux gérée de France

Près de trois ans après leurs fusions, la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques, l’iFRAP, dresse dans une étude sur les finances locales, le palmarès des Régions pour 2017. Auvergne-Rhône-Alpes apparaît une nouvelle fois à la première place des Régions en termes de lutte contre le gaspillage de l’argent public.

C’est en effet en Auvergne-Rhône-Alpes que le coût des dépenses de fonctionnement par habitant est le moins élevé (205€). « Avec 205 euros de dépenses réelles de fonctionnement hors transports par habitant, la région Auvergne-Rhône-Alpes est la mieux placée en 2017, confirme le rapport, poursuivant, alors que Occitanie affiche la dépense la plus élevée avec 321€. Ces chiffres confirment la présentation des comptes administratifs par la région Auvergne-Rhône-Alpes qui indiquent une baisse de 110 M€ des dépenses de fonctionnement hors transferts de compétences mais à partir des dépenses réelles totales par rapport à 2016 ». A noter qu’Auvergne-Rhône-Alpes est l’une des deux seules Régions à ne pas avoir fait progresser le coût de la masse salariale.

En parallèle,notre Région s’illustre par une hausse significative des dépenses d’investissements en direction des territoires qui la place au second rang français en termes deprogression. Enfin, l’étude vient confirmer les rapports de la Cour des Comptes et de la Direction Générale des Collectivités Locales, qui placent la Région Auvergne-Rhône-Alpes au premier rang des régions françaises pour sa capacité de désendettement.

Dès 2016, Auvergne-Rhône-Alpes a mis en œuvre le plan de lutte contre le gaspillage de l’argent public le plus ambitieux de l’ensemble des régions françaises. Ce plan été réalisé à plus de 80% en 2 ans et sera entièrement atteint au travers du budget 2019. Le redressement des finances au service de la relance des investissements est fondé sur 4 piliers : des économies budgétaires inédites, la maîtrise de la dépense publique, la relance de l’investissement, la baisse de la pression fiscale.

En 2018, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a poursuivi sa politique budgétaire vertueuse en diminuant à nouveau ses dépenses de 287 M€.

Ces résultats ont conduit l’agence de notation Standard and Poor’s à réévaluer par deux fois la qualité de crédit intrinsèque de la Région de : aa- à aa en décembre 2016, puis à aa+ en décembre 2017, note supérieure à celle de l’Etat, ce qui n’était jamais arrivé dans l’histoire des collectivités. La Cour des Comptes a confirmé et souligné les performances de la Région à l’occasion de ses deux derniers rapports annuels sur les finances publiques locales. L’association CANOL a reconnu qu’en 2 ans la Région avait réussi à assainir de manière significative sa situation financière permettant de préparer l’avenir avec des moyens plus importants.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0