Le Centre International de Recherche en Infectiologie prochainement au cœur du Biodistrict Lyon-Gerland

Le Centre International de Recherche en Infectiologie  prochainement au cœur du Biodistrict Lyon-Gerland

La Métropole de Lyon a voté  une subvention de 5,5M€ au profit de l’Université Claude Bernard Lyon 1 pour le projet de redéploiement du Centre International de Recherche en Infectiologie dans le quartier du Biodistrict Lyon-Gerland.

Actuellement réparti sur 5 sites géographiques différents : trois sur le Biodistrict, un sur le pôle Santé-Est à Laënnec et un sur Lyon Tech – La Doua à Villeurbanne, le CIRI va pouvoir, à travers cette nouvelle implantation regrouper l’ensemble de ses activités de recherche sur le Biodistrict et densifier ses équipes, en recrutant notamment à l’international.

Cette délibération, votée dans le cadre du CPER 2015-2020 (Contrat Plan État-Région) vient lancer le projet qui renforcera la dynamique du Biodistrict Lyon-Gerland portée par la Métropole de Lyon en faveur de la filière Sciences de la vie. En s’implantant sur un même campus, le CIRI a vocation à dépasser les frontières académiques de la recherche en infectiologie en lien étroit avec l’écosystème déjà ancré sur le territoire métropolitain : la Fondation Mérieux et les Hospices Civils de Lyon notamment.

« Après celle du CIRC prévue à horizon 2021, cette nouvelle implantation du CIRI va permettre aux équipes de recherche de travailler dans des laboratoires aux meilleurs standards actuels et d’avoir accès aux dernières technologies. Son expertise historique en infectiologie va ainsi bénéficier d’une meilleure lisibilité et affirmer encore plus fortement la filière Santé à Lyon » souligne David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon.

Le CIRI investira également le champ de l’innovation thérapeutique en lien avec Lyonbiopôle et l’Institut de Recherche Technologique Bioaster.

Sous la maîtrise d’ouvrage de D.A Architectes – Moon Safari Lyon – TEM Partners – Sigma Acoustique, la première phase de travaux est prévue pour mi-2019 avec une livraison du bâtiment à l’automne 2020.

 

@ photo BioMérieux

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0