Décrochage scolaire : agir efficacement ! De l’école primaire à l’apprentissage

Décrochage scolaire : agir efficacement ! De l’école primaire à l’apprentissage

Le ROTARY Club de Lyon, la SEPR et la Fondation de France Centre-Est : trois acteurs locaux mobilisés pour la réussite des jeunes

Aujourd’hui, entre 10% et 15% des jeunes de 16 à 18 ans sont touchés par le décrochage scolaire. Qu’il s’agisse de démobilisation scolaire ou de déscolarisation, ce phénomène, qui n’épargne aucun niveau de scolarité, est le résultat d’un processus complexe et multifactoriel.

Richard Sansavini, Président du Rotary Club de Lyon, Bernard Perret, Président de la SEPR, et Yves Minssieux, Président du comité Lyon de la Fondation de France Centre-Est1, ont organisé mardi 24 avril 2018, au sein des locaux de la SEPR, une table ronde sur le décrochage scolaire. Les témoins de cette rencontre, Neijete Hmed, Ingénieur « Coup de Pouce » et Responsable ingénierie zone Sud, Véronique Laforêts, Sociologue, Directrice de l’association La Bouture, soutenue par la Fondation de France, Anne Bouvier, Responsable nationale du programme Culture et Éducation de la Fondation de France et Véronique Furlan, Directrice générale de la SEPR, ont apporté leur éclairage sur des modes d’actions pour prendre en compte la singularité des élèves, le rôle actif à leur accorder dans les apprentissages, et agir efficacement de l’école primaire jusqu’à l’apprentissage.

Animée par Paul André Faure, Rotary/Innoé, cette table ronde a été suivie par un auditoire de près de 150 personnes.

Les problématiques d’alphabétisation et d’accès à l’éducation sont depuis toujours au cœur des préoccupations du Rotary Club de Lyon : soutien de la démarche « Coup de pouce » qui aide les enfants en risque d’échec précoce dans les classes de grande maternelle, CP et CE1 ; accompagnement de l’orientation de près de 5 000 lycéens chaque mois de janvier, à travers l’opération « Découverte des métiers » et contribution à un accompagnement professionnel auprès des étudiants et des élèves de l’École de la deuxième chance et de la SEPR.

Depuis 2010, la Fondation de France s’est engagée, en partenariat avec l’Éducation nationale, à soutenir les équipes éducatives qui ont pour ambition de contribuer à la nécessaire évolution de l’école. Son programme « Décrochage scolaire » a permis à 12 000 collégiens de retrouver le chemin de l’école.

Acteur majeur et historique en Auvergne-Rhône-Alpes, la SEPR est le premier centre de formation professionnelle initiale de la région. Pour lever les freins à la réussite de ses apprenants, la SEPR a intégré à ses formations des dispositifs pour prévenir et lutter contre le décrochage scolaire. Fondés sur leurs capacités d’adaptabilité et d’ouverture sur l’environnement, ces dispositifs ont permis de réinsérer 50% des jeunes en décrochage dans leur parcours d’apprentissage.

1 Le territoire Centre-Est couvre la région Auvergne Rhône-Alpes ainsi que les départements de Côte d’Or, du Doubs, du Jura et de Saône-et-Loire

Rotary Club de Lyon

Depuis 1905, le Rotary International, avec aujourd’hui ses 37 000 clubs et ses 1 250 000 membres, hommes et femmes, œuvre autour des valeurs d’éthique civile et professionnelle, d’amitié et de solidarité autour de la devise«servir d’abord». Il s’engage dans de très nombreuses actions humanitaires (lutte contre la poliomyélite, aide à la recherche sur le cerveau et aux plus démunis, collecte du sang, nombreux sujets autour de l’eau…), action pour la paix et la jeunesse à travers l’éducation et la formation scolaire sur tous les continents. Avec ses 150 membres, le Rotary Club de Lyon est plus précisément engagé de longue date dans plusieurs actions concernant l’éducation.

Fondation de France : la Fondation de toutes les causes

Forte de près de 50 ans d’expérience, la Fondation de France est le premier réseau de philanthropie en France. Elle réunit fondateurs, donateurs, experts bénévoles, salariés et des milliers d’associations, tous engagés et portés par la volonté d’agir. Dans tous les domaines de l’intérêt général, la Fondation de France agit au présent et prépare l’avenir :

en répondant aux besoins des personnes vulnérables ; en développant des solutions porteuses d’innovation et de progrès social (recherche médicale,

environnement, éducation, culture, formation). Indépendante et privée, la Fondation de France ne reçoit aucune subvention et ne peut agir que grâce à la générosité des donateurs.

SEPR

Fondée en 1864 par François Barthélemy Arlès-Dufour à Lyon, association loi 1901 reconnue d’utilité publique, la SEPR est aujourd’hui le premier centre de formation professionnelle initiale de la région Auvergne-Rhône- Alpes. Elle regroupe cinq établissements de formation : le Centre de Formation d’Apprentis de Lyon, le Centre de Formation d’Apprentis Ardèche Nord à Annonay, le Lycée des Métiers d’Art et de l’Image, l’Institut Privé des Métiers et une structure de Formation Continue. Chaque année, ce sont plus de 3 500 apprenants qui sont formés en apprentissage, en temps plein ou en formation continue.

Avec ces 6 pôles d’excellence, la SEPR répond aux attentes des apprenants et des entreprises en leur proposant des parcours adaptés et correspondant aux différents besoins.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0