La première plateforme de mise en relation
entre artisans, PME et/ou Auto-entrepreneurs !

La première plateforme de mise en relation
entre artisans, PME et/ou Auto-entrepreneurs !

Tope-la.fr permet de répondre à l’offre et la demande des petites structures du BTP qui doivent gérer au quotidien les problématiques de sous-charge d’activité, ou au contraire, de surcharge ponctuelle.

ST BERNARD le 6 septembre 2018- Absence d’un sous-traitant engendrant un imprévu de dernière minute sur un chantier, plannings  décalé, difficulté à trouver un sous-traitant ou même du personnel … tel était le quotidien des initiateurs de la plateforme Tope-la.fr, Franck et Claudia MECHANI, tous deux chefs d’entreprise dans le secteur du bâtiment (Télécom et Maitrise d’œuvre) et de Philippe ENTRESSANGLE, gérant de société (pergolas et menuiserie).

Répondre à un besoin récurrent

En engageant la discussion avec leur réseau, tous trois se rendent vite compte que cette situation est commune à tous les chantiers de petite ou moyenne taille gérés par des artisans et PME dans le BTP, et qu’elle génère une désorganisation massive sur les chantiers, du stress pour les artisans et leurs clients, et impacte la qualité des chantiers et engendre le dérapage des délais de réalisation.

Assez paradoxalement, aucune organisation ni syndicat professionnel, aucun site internet, local ou national  ne recense les artisans, TPE ou PME en sous-charge, donc à la recherche de chantiers pour « boucher » les trous de leur planning et à l’inverse, de sociétés en surcharge ayant besoin, parfois dans l’urgence ou pas, de trouver un sous-traitant qualifié.

Dès lors, il apparaît comme une évidence pour les 3 chefs d’entreprises de l’intérêt de mettre en route un d’outil internet,  à la disposition de toutes les entreprises du BTP, quelque soit leur taille ou leur activité, recensant en temps réel leur besoin, facilitant donc leur gestion des surcharges et sous-charges.

Tope-la.fr , un nom évocateur

Le nom choisi est évocateur : « Tope-la.fr» s’emploie au quotidien sur les chantiers et signifie « « marché conclu » ! Ce nom « parle » aux artisans.

Les 3 compères, complémentaires dans leurs parcours professionnels et leurs compétences, décident, pour gagner du temps, d’autofinancer (50.000€) le démarrage de cet ambitieux projet, et confie la réalisation d’un site internet de « mise en relation entre professionnels »  à une PME lyonnaise. 
Cette phase permettra de disposer rapidement de « matière », de maquettes du site afin de faciliter l’explication du projet auprès des banques, de la BPI et des futurs partenaires (Marchands de matériaux ou syndicats professionnels, etc …), acteurs très actifs dans le secteur du bâtiment puisqu’ils voient passer de près ou de loin tous les artisans de ce secteur d’activité.

Accessible en 2 clics par tout artisan, cette application conçue pour être utilisée d’abord sur smartphone (mobile first) se veut simple, ouverte, réactive et vivante. Les fondateurs de Tope-la.fr se plaisent à dire que Tope-la.fr est le « meetic du bâtiment », puisqu’il facilite la mise en relation des sociétés du BTP !  

Un marché régional de 80 000 entreprises

Tope-la.fr affiche son ambition régionale pour aller rapidement séduire les 80.000 PME et TPE du tissu économique de la région Auvergne-Rhône-Alpes du secteur du BTP et des services, et les 40.000 auto entreprises intervenant dans le bâtiment.

A terme, c’est bien le marché national des 450.000 entreprises du BTP et les 500.000 auto entreprises qui est visée.

Simple, accessible par quelques clics sur un mobile comme sur son ordinateur de bureau, Tope-la.fr permet à l’artisan de poser facilement son planning sur Internet, et l’alerte ensuite sur la disponibilité de ses confrères.

Un abonnement mensuel à faible cout (représentant quelques heures de travail) et sans engagement de durée lui ouvre la possibilité d’un accès aux fonctions de recherche de missions (sous-charge) mais aussi de recherche de partenaires pour l’aider (surcharge).

Une stratégie assumée

La plateforme est en service depuis cet été, et avec une campagne de préinscription lancée depuis plusieurs mois,  Tope-la.fr  envisage 300 inscriptions d’ici à la fin de l’année, pour un objectif stabilisé de 600 abonnés sur le Rhône en 2019, soit un potentiel de 400.000€ de CA.

Tope-la.fr ouvrira aussi ses portes début 2019 aux apprentis et stagiaires pour faciliter leur mise en relation avec les entreprises et artisans. Les écoles et centre de formations pourront également disposer de cet accès pour les aider à placer leurs jeunes.

L’objectif de la fin de l’année 2019 consistera à s’implanter en région parisienne,  le premier bassin économique après la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

En résumé, la start-up Tope-la.fr démontre qu’il encore possible d’innover dans un monde traditionnel et bien installé, celui du BTP. 
En surfant à la fois sur le principe collaboratif et le phénomène de l’Ubérisation, Tope-la.fr apporte un vrai « plus » aux artisans, PME et TPE et peut devenir un vecteur économique pour leur développement.

Tope-la.fr  est une marque commerciale appartenant à la société ByStan dont les fondateurs sont Claudia MECHANI, Franck MECHANI Président et dirigeant, Philippe ENTRESSANGLE.

Les futurs leviers de croissance 

  • Tope-la.fr intéresse le Pole-Emploi, car la plateforme peut permettre aux créateurs d’entreprises dans le BTP de voir leur carnet de commandes se remplir dès les premiers jours.

  • Tope-la.fr intéresse également les organisations syndicales professionnelles, à l’échelle régionale ou nationale, car la plateforme leur offre un service que réclame les artisans.
  • Parce que touchant directement des secteurs très verticaux, Tope-la.fr va également permettre aux annonceurs de communiquer plus simplement auprès de leurs cibles. Par exemple, Tope-la.fr permettra au grossiste en plomberie de communiquer directement aux plombiers inscrits, et de ne pas voir leur communication se disperser vers d’autres corps de métier.

  • Tope-la.fr voit son fondement dans les métiers du BTP, mais le besoin de mise en relation directe entre professionnels s’étend bien au delà de cette corporation, et constitue déjà une base de réflexion pour de futures évolutions de notre plateforme, notamment dans les métiers de service.

  • Tope-la.fr pourra également se décliner en plateforme intranet auprès de grosses entités nationales disposant de plusieurs agences. Il n’est en effet pas rare qu’une agence soit en surcharge alors que sa voisine n’occupe pas ses équipes à temps plein

Comment est née l’idée de tope-la.fr?

Pour répondre à un besoin concret

« L’imprévu arrive trop souvent et à la dernière minute, l’idée m’ est venue un soir : mon technicien me contacte vers 19h00 et m’informe qu’il ne sera pas présent pour des raisons personnelles, sur son chantier du lendemain. » explique Franck Mechani. » Je me retrouve dans une problématique urgente : trouver un Artisan disponible pour ne pas annuler mon chantier. Après avoir contacté tout mon réseau je n’ai pas trouvé de professionnels disponibles pour le lendemain. Je me retrouve à gérer mon chantier en décalant une autre intervention prévue le même jour, ce qui a eu des conséquences sur les autres intervenants qui ont du décaler la pose du placoplatre, à leur tour ils se retrouvent avec un planning à modifier et 1 journée sans travail, 3 personnes à occuper. Je recherche un site pouvant répondre à mes besoins « une entraide entre pro », n’ayant trouvé aucun site, l’idée me vient de développer une plateforme pour les entreprises du bâtiment confrontés à la sur Charge et Sous Charge de Travail.

 Mon épouse maitre d’œuvre et moi commençons  sur un bloc à écrire ce que nous souhaitons et comment nous le voyons.  Nous avons parlé de notre projet à un ami Philippe Entressangle , le projet lui a plu immédiatement.  Nous partons ensemble tout les 3 dans cette aventure depuis 17 mois à ce jour

 Nous avons partagé avec nos équipes la création de Tope-la ; qui nous ont fait part de leurs besoins et de leurs remarques sur la convivialité et simplicité du site ainsi que du prix de l’abonnement. »

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0