Laurent WAUQUIEZ annonce 35 M€ pour soutenir le plan Nano 2022

Laurent WAUQUIEZ annonce 35 M€ pour soutenir le plan Nano 2022

Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, aux côté de Yannick NEUDER, Vice-président délégué à l’Enseignement supérieur, recherche, innovation et fonds européens, Annabel ANDRE-LAURENT, Vice-présidente déléguée aux Entreprises, emploi, développement économique, et Stéphanie PERNOD-BEAUDON, Vice- présidente déléguée à la Formation professionnelle et apprentissage, a réuni les acteurs majeurs de la filière des nanotechnologies dont ST Microelectronics, Soitec, Sofradir, Minalogic, CEA-LETI, pour annoncer un premier soutien de 35 M€ de la Région au plan Nano 2022 et lancer un appel aux collectivités locales.

L’industrie des nanotechnologies constitue pour la France et l’Europe une filière d’excellence, source d’innovation pour de nombreux secteurs (transports, défense et sécurité, objets connectés, …) mais aussi un enjeu de souveraineté économique. A l’heure où les États-Unis et l’Asie investissent massivement dans le domaine de l’innovation, la France ne doit pas être en reste.

Auvergne-Rhône-Alpes est une des trois seules régions européennes à disposer d’atouts de nature à rivaliser dans le monde entier, avec son pôle grenoblois qui allie recherche & développement, pré-industrialisation et industrialisation. En Auvergne-Rhône-Alpes, la filière des nanotechnologies est un secteur clef qui compte près de 22 500 emplois.

Le plan Nano 2022, dans le prolongement de Nano 2017, s’inscrit cette fois dans une démarche européenne. L’Etat et les collectivités locales sont au premier plan des financements.

Le plan Nano 2022 permettrait la création et le maintien de 3000 emplois directs et de 8000 emplois indirects. 80 à 90% des financements seraient attribués au bassin grenoblois.

Dans le cadre du plan Nano 2017, la Région a investi 25 M€, dont 15 M€ pour l’acquisition d’un équipement de lithogravure au CEA de Grenoble.

La Région poursuit son engagement en faveur de la filière et annonce un premier soutien de 35 M€ pour le Plan Nano 2022.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes prend ses responsabilités et s’engage très fortement pour le plan Nano 2022 qui doit nous permettre de garder à la fois la longueur d’avance et même de la creuser dans certains domaines.

Nous souhaitons mobiliser avec nous tout notre écosystème : le département de l’Isère, et la métropole grenobloise à laquelle nous faisons une proposition d’abondement aujourd’hui : à chaque fois que la métropole de Grenoble mettra un euro pour le plan Nano 2022, la Région mettra deux euros.

L’enjeu est colossal, il s’agit de permettre la création de plusieurs milliers d’emplois dans la métropole grenobloise. Toutes les collectivités locales doivent être soudées autour de cette filière qui est notre fierté régionale, nationale, et européenne”  déclare Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0