Le Chant du feu

Le Chant du feu

C’est à la rencontre de destins croisés que nous entraine Philippe Lemaire dans son
nouveau roman, Le Chant du feu, qui vient de paraitre chez City éditions : celui d’abord de
Frank, ouvrier métallurgiste dans cette Lorraine de l’après-guerre dont le gigantesque réseau
de hauts-fourneaux rythme la vie, jeune homme de bonne volonté avide de découvertes tant
dans sa vie professionnelle que dans sa vie affective. Sa rencontre avec Margot, la fille de
son contremaitre, avec l’approbation tacite d’un entourage familial bienveillant, ne sera pas
suffisante pour combler son besoin d’amour et plus encore de passion. Cette passion, il va la
trouver auprès d’une jeune chanteuse à la voix envoutante, Lou, personnage clé de ce
roman, prête à tous les sacrifices pour sortir de sa condition de chanteuse de bastringue, à
une époque où le radio-crochet faisait ou défaisait les carrières, en ce pays de Lorraine où la
volonté individuelle se fond dans le mouvement incessant de l’industrie lourde.
La nostalgie de cette période d’après-guerre où l’on travaillait dur, on la ressent avec
l’auteur qui en dit toute la noblesse mais aussi les contraintes qu’elle impose. Et pourtant,
dans cette province du labeur et de l’effort, tout est possible pour ceux ou celles qui le
veulent vraiment et tendent leur volonté à la recherche de leurs chemins de liberté.
Les chemins de liberté, ce pourrait être le titre qui chapeauterait l’œuvre de Philippe
Lemaire, dans une édition audacieuse de tous ses romans. Elle nous permettrait de
retrouver tous ses héros dont les forces et les faiblesses sont aussi les nôtres : Yann et
Julian, Les compagnons de fortune, Clara et le docteur Jean-Baptiste Gandois dans La
mélancolie du renard ou Florian et Pierre, les frères de lait du Crépuscule des chimères.
Mais pour l’heure, dégustez sans modération ce magnifique roman d’un Philippe
Lemaire au mieux de sa forme et de son écriture.
Le Chant du feu. City Editions.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0