Pénurie de cyber-défenseurs qualifiés

Pénurie de cyber-défenseurs qualifiés

Pénurie de cyber-défenseurs qualifiés

La cyber-sécurité est une filière d’avenir. Cette profession emploie déjà 24.000 salariés en France mais elle subit une forte pénurie de main-d’œuvre, au point que 25 % des postes proposés ne sont pas pourvus. Une situation qui représente autant d’opportunités pour les jeunes ingénieur.e.s diplômé.e.s et qualifié.e.s, d’autant que la profession estime le manque de professionnels qualifiés dans le monde en 2020 à 1,8 million.

Pour David HELY, maître de conférences à Grenoble INP – Esisar :  » En Europe, les télécommunications, l’industrie, les administrations publiques et des finances sont confrontées à des menaces de plus en plus fortes. Les entreprises et les institutions ont besoin de beaucoup plus de défenseurs qualifiés. Grâce à CSAW, nous susciterons l’intérêt des étudiants de toute l’Europe pour les métiers de la cyber-sécurité : dans un contexte ludique, ils assisteront à des interventions d’experts et rencontreront des sociétés qui ont besoin d’étoffer rapidement leurs équipes. CSAW est aussi un événement qui permet de rassembler les talents de demain en cyber-sécurité et de promouvoir leurs travaux d’excellence auprès d’étudiants, d’académiques et d’industriels.».

Expertise en cyber-sécurité

Le CSAW est financé par de nombreuses entreprises(Thales, STMicroelectronics, IRT Nanoelec, Ponant Technologies, NXP, les éditions Diamond et IPGarde) et par des Institutions (Agglomération Valence Romans, Région Auvergne Rhône-Alpes, Conseil départemental de la Drôme, Académie de Grenoble, Grenoble Alpes Cybersecurity Institute).

Sur leurs stands, ces mécènes présenteront leurs activités de cyber-sécurité et ils proposeront des offres de stage et d’emploi.

Grenoble INP – Esisar forme une centaine ingénieur.e.s en systèmes intelligents par an, avec un programme de pointe sur les systèmes embarqués et les systèmes d’information. La filière Informatique, Réseaux et Cyber- sécurité de Grenoble INP – Esisar est labellisée SecnumEdu par l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information, les formations répondent donc à 100% aux attentes des acteurs de la Cyber-sécurité.

Le plus grand concours mondial de hacking et de cyber-défense à Grenoble INP-Esisar :

Qui parviendra à infiltrer un site web réputé inviolable ?

Yahoo, Uber, Facebook, et récemment Google… les données numériques étant devenues monnayables, les cyber- attaques pour s’en emparer sont de plus en plus nombreuses. Mais 25% des entreprises seulement estiment pouvoir se défendre contre une cyber-attaque.

Du 8 au 10 novembre 2018, l’école d’ingénieur.e.s Grenoble INP – Esisar organisera à Valence le Cyber Security Awareness Week (CSAW), en partenariat avec New York University, NYU Abu Dhabi et l’Indian Institute of Technology.

Le CSAW est la plus grande compétition académique de cyber- sécurité au monde : les phases de qualification ont réuni plus de 12.000 participants – lycéens, étudiants, doctorants – dans plus de 100 pays. Les 397 finalistes s’affronteront dans des épreuves qui auront lieu simultanément à Valence, New-York, Abu-Dhabi et Kanpur, du 8 au 10 novembre prochain.

A Valence, les 110 finalistes européens, représentant 23 universités de 12 pays, s’affronteront dans 4 concours, devant les meilleurs experts européens de la cyber-sécurité.

A Valence également, les sociétés Thales et STMicroelectronics donneront des conférences sur les questions de cyber-sécurité et un forum de recrutement réunira partenaires et industriels nationaux et internationaux.

Une équipe de recherche du Laboratoire de Conception et d’Intégration des Systèmes (LCIS) de Grenoble INP – Esisar est dédiée à la sûreté et à la sécurité des systèmes embarqués et distribués, et de nombreuses thèses sont en cours, en coopération avec des industriels majeurs et avec des partenaires académiques prestigieux.

Le LCIS héberge la Chaire de Recherche Trust, portée par la Fondation Grenoble INP, en partenariat avec les industriels Ingénico, Innovista Sensor et GrDF, qui est consacrée exclusivement à la sécurité et la sureté de fonctionnement des systèmes complexes.

Hacking, défense et piratage d’ampoules connectées

La compétition la plus attendue est Capture The Flag, un concours de 36 heures non STOP où 10 équipes de 4 étudiants tentent de pirater un système d’information réputé inviolable pour s’emparer des données.

Une des autres compétitions est l’épreuve Systèmes embarqués, où 10 équipes d’étudiants (dont 2 de Grenoble INP) essaient de pirater des ampoules connectées pour récupérer les informations. Les équipes doivent ensuite proposer les contremesures appropriées.

Le concours Applied Research Competition consiste pour sa part à récompenser les meilleurs articles publiés par les doctorants en 2018. Chaque candidat présentera ses travaux devant un jury d’experts le 9 novembre.

Enfin, des lycéens participeront au Concours d’investigation numérique qui consiste notamment à cracker un mot de passe. Dans la partie Ingénierie sociale de cette épreuve, les lycéens doivent montrer comment, sur Facebook, des individus mal intentionnés arrivent à créer des liens pour entraîner les autres.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0