Zero Emission Valley (ZEV), le plan régional pour le déploiement de l’hydrogène

Zero Emission Valley (ZEV), le plan régional pour le déploiement de l’hydrogène

Zero Emission Valley (ZEV), le plan régional pour le déploiement de l’hydrogène, remporte l’appel à projet européen Blending call 2017

Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé, depuis les locaux de l’entreprise Atawey, future bénéficiaire du projet, la sélection de «ZEV» au niveau européen dans le cadre de l’appel à projet « Blending call 2017 ».

La Région Auvergne Rhône-Alpes ambitionne de devenir le premier territoire à hydrogène en France et en Europe. Elle veut dans ce cadre être une Région leader sur le développement durable et accélérer le déploiement de l’hydrogène comme vecteur énergétique et propre.

C’est dans cette perspective que la Région a candidaté à l’appel à projet européen Blending call 2017, en présentant un projet d’envergure sur le déploiement de la mobilité zéro émission sur son territoire. Le programme Zero Emission Valley a pour objectif de faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la région leader de la mobilité hydrogène en Europe en accélérant le déploiement de véhicules à pile à combustible et de stations à hydrogène dans toute la région.

L’ampleur, le caractère innovant, la qualité du partenariat entre le secteur public et privé ainsi que la rentabilité économique de ce projet ont séduit l’Union Européenne qui l’a sélectionné parmi de nombreux autres.

Dans ce cadre, la Région Auvergne-Rhône-Alpes investira 15 millions d’euros, sous forme de subventions et/ou de prise de participation, pour la réussite du programme Zéro Emission Valley. Dans sa globalité, le projet mobilisera 70 millions d’euros sur 10 ans dont 10,1 millions d’euros de fonds européens.

La candidature portée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et sélectionnée par l’Europe a été construite sur un partenariat entre le public et le privé associant Michelin et Engie. ZEV est le premier projet européen de cette ampleur.

Grace au programme ZEV, la Région va déployer 1 000 voitures à pile à combustible zéro émission ; 20 stations de recharge à hydrogène et 15 électrolyseurs pour produire de l’hydrogène sans émettre de CO2. Les premières actions économiques et réalisations de stations à hydrogène se concrétiseront dès la fin 2018.

Fort de nombreux atouts tant dans sa conception que dans ses modalités d’application et ses ambitions, Zero Emission Valley s’appuie sur une expertise de l’hydrogène déjà très développée en Auvergne-Rhône-Alpes.

En effet, sous forme de Société d’Economie Mixte (SEM), la Région rassemble dans ZEV tous les acteurs de la filière hydrogène, des mobilités saines et du déploiement de flotte automobile. Ainsi, chercheurs, entreprises et collectivités seront réunis au sein d’une seule et même structure pour développer au mieux la mobilité hydrogène.

Ce programme ZEV va ainsi permettre non seulement de dynamiser la filière économique et de créer des emplois dans notre région, mais également de booster nos centres de formation tournés vers les métiers de l’automobile pour amener nos jeunes vers des emplois d’avenir.

« Il est clair que l’ampleur, le caractère innovant, la qualité de notre projet entre le secteur public et privé, sa rentabilité économique mais aussi le dynamisme de la filière en Auvergne-Rhône-Alpes ont séduit l’Union Européenne qui l’a sélectionné parmi de nombreux autres. Cela permettra de faire d’Auvergne-Rhône-Alpes le premier territoire à hydrogène de France et d’être le catalyseur du déploiement de cette nouvelle technologie. »

Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
L’originalité de ce projet réside dans le fait qu’il met fin au fameux « dilemme de l’œuf et la poule » (d’un côté les constructeurs refusaient de fabriquer des véhicules en série tant que l’Etat ne s’engageait pas à mailler le territoire national en stations de recharge hydrogène, et de l’autre l’Etat refusait de débloquer des fonds tant qu’il n’y avait pas de voitures), frein majeur dans le déploiement de l’hydrogène. En effet, le projet ZEV propose la création de stations à hydrogène tout en assurant leur rentabilité économique, par le financement d’une flotte de 1 000 véhicules à pile à combustion.

Les chiffres clés du projet :
•Budget global : 70 M€ sur 10 ans (la subvention européenne s’élève à 10,1M€).
•Un investissement de la Région de 15M€ en subventions et/ou en prises de participation selon le modèle économique le plus efficace (choix sur le modèle économique sera effectué début 2018) ;
•1 000 voitures à pile à combustible zéro émission ; avec une autonomie supérieure à celle d’un véhicule électrique et un temps de recharge bien plus court. La perspective est un prix de vente d’un véhicule hydrogène au prix d’un véhicule diesel. 20 stations de recharge hydrogène ; 15 électrolyseurs pour produire l’hydrogène sans émettre de CO2.

La filière hydrogène en chiffres :
•80 % des acteurs français de la filière en Auvergne-Rhône-Alpes ;
•67 projets H2 labellisés Tenerrdis et financés depuis 2005 ;
•219 M€ de budget total sur la filière ;
•102 M€ de financement public ;
•119 acteurs en région dont :55 entreprises
26 laboratoires de recherche 8 collectivités

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0